Les acteurs de la formation professionnelle sont composés des :

  • Organismes de formation,
  • Centres de bilan de compétences / Validation des Acquis par l’Expérience,
  • Conseils en évolution professionnelle,
  • Organismes certificateurs de qualité,

Cet écosystème est organisé par France Compétences qui a été créée le 1er janvier 2019. Sa mission est d’assurer le financement, la régulation et l’amélioration du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage au niveau national.

 

 

Tout savoir sur France Compétences

Ces acteurs de la formation sont très représentés dans le tissu économique du Pays de Fontainebleau. On en dénombre plus de 80 dans des thématiques métiers très diversifiées. Cette offre locale est un atout pour le développement du Sud Seine-et-Marne.

Ils sont recensés par le Ministère du Travail et les certifications sont inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire spécifique (RS). 

Les formations dispensées sont éligibles au compte personnel de formation.

La Validation des Acquis par l’Expérience favorise le développement personnel et professionnel des salariés. 

Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

En 2023, suite à la publication de la loi relative au marché du travail, la VAE a évolué.

Un portail unique est dédié à la Valorisation des Acquis par l’Expérience : France VAE

Ainsi, salariés du secteur privé, demandeurs d’emploi, bénévoles et proches aidants peuvent se renseigner et être accompagnés pour effectuer toutes leurs démarches.
Le service public de la Validation des Acquis par l’expérience prend en charge les frais de parcours dès que le candidat passe par cette plateforme.

Le candidat doit aussi viser une certification dans l’une des filières mentionnées dans l’annuaire mis à disposition (grande distribution, métallurgie, métiers transverse, santé, social et sport). 

A noter que si un parcours n’est pas envisageable via ce service public, le candidat devra passer par le parcours VAE issue de la loi de 2002, en suivant les informations du site https://vae.centre-inffo.fr/.

Pour toute question, le candidat peut être accompagné dans un point de conseil VAE ou par un conseiller en évolution professionnelle

Il permet à chacun (salarié du secteur privé y compris étudiant ou retraité, agent du secteur public, travailleur indépendant, personne en recherche d’emploi, artisan, profession libérale, auto-entrepreneur, jeune sorti du système scolaire sans qualification, ni diplôme) d’obtenir des conseils gratuits sur sa situation professionnelle. 

L’accompagnement n’est pas limité dans le temps.

Les conseillers sont disponibles dans différentes structures : 

  • France Travail pour les demandeurs d’emploi,
  • Missions Locales pour les jeunes de moins de 26 ans, 
  • Cap Emploi pour les demandeurs d’emploi handicapés,
  • l’Apec pour les demandeurs d’emploi cadres, 
  • Avenir Actifs pour les salariés et les indépendants,
  • Le service des Ressources Humaines en premier lieu pour le agents territoriaux. 

-> Trouvez le conseiller le plus proche

Le saviez-vous ? Un truck CEP se déplace pour venir à la rencontre de vos salariés. 

Ils permettent aux salariés ou aux demandeurs d’emploi d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles, leurs aptitudes et motivations pour définir un projet professionnel et, éventuellement un projet de formation. 

Il est à noter que le bilan de compétences (24h) peut être à l’initiative du salarié ou de l’employeur.

Si le salarié est à l’initiative :
Si le bilan est effectué en dehors des heures de travail, l’employeur n’a pas à en être informé.
Dans le cas d’un bilan sur/ou tout en partie sur les heures de travail, l’employeur doit donner son accord au préalable. 


Si l’employeur est à l’initiative
:
Dans le cas d’un plan de développement des compétences ou d’un congé de reclassement, le salarié doit donner son consentement. Son absence de réponse vaut refus. 

Ils ont pour mission d’auditer les dispensateurs de formation souhaitant bénéficier des fonds de la formation professionnelle.

Les organismes de formation doivent être certifié Qualiopi (obligatoire depuis 2022) pour bénéficier de fonds de financeurs.

Expérimentation de la VAE inversée sur les métiers en tension

Un nouveau parcours de formation via la conclusion de contrats de professionnalisation va permettre au candidat de créer sa propre expérience professionnelle pour valider sa certification.

1 jeune 1 solution, qu’est-ce que c’est ?

La plateforme 1 jeune 1 solution rapproche les jeunes de 15 à 30 ans et les employeurs.

Apprentissage : le bon choix pour bénéficier des compétences des jeunes

Vous souhaitez recruter un apprenti ou vous êtes en processus de recrutement ?